Evénements

Grignews

Vous êtes ici : Evénements > Projection unique des films "À bie ...

Projection unique des films "À bientôt j’espère" et "Classe de lutte"




lundi 23 avril 20:00 (Cinéma Churchill)


Mars 1967, Besançon. Les ouvriers de la Rhodiaceta, une usine de textile, organisent une grève. Remarquable par sa longueur, près d’un mois, et par sa forme,  la grève de la Rhodia est une véritable aventure culturelle : l’usine occupée devient lieu de fêtes, de spectacles de théâtre, de projections de films…

 

En décembre 1967, Chris Marker est à Besançon avec Mario Marret pour filmer les ouvriers qui racontent la grève de mars, les espoirs qu’elle a générés, et surtout la façon dont elle a autorisé ces ouvriers à prendre la parole et à penser ensemble.  C’est ce qui donnera le documentaire À bientôt j’espère.



Classe de lutte porte en lui la beauté d’une expérience  d’émancipation collective qui constitue à la fois le sujet du film – la construction d’un syndicat dans l’après 68 par Suzanne Vedet, une ouvrière de l’usine d’horlogerie Yema – et la forme même selon laquelle le film a été fabriqué. Il permet aussi de mesurer les effets du mouvement de Mai dans le monde ouvrier : la métamorphose d’une femme, presque silencieuse dans de longues séquences d’À bientôt j’espère, et qu’on retrouve au printemps 68, perchée sur un muret pour inviter des hommes hésitants à poursuivre la grève.

 

Cliquez ici pour découvrir la fiche du film 

 

La projection sera précédée d’une présentation par Antoine Janvier,  du service de philosophie morale et politique de l’ULiège.



Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du 4 avril


Revue de presse


Le Caméo à Namur

Newsletter