Vous êtes ici : Evénements > Projection unique de "Les rues de ...

Projection unique de "Les rues de Liège - Balade à deux temps" et rencontre




mercredi 25 avril 20:15 (Cinéma Sauvenière)


Impossible d’évoquer les vibrations de notre ville sans se plonger dans ce diptyque gorgé de tendresse, d’humour, de vision chaleureuse et pertinente sur la métamorphose d’une ville toujours en mouvement. L’œuvre de jeunesse d’un Liégeois d’origine chinoise, Georges Yu, amoureux de sa cité

 

Première balade – 1956

Une histoire. Simple et ordinaire. La chronique d’une cité, de ses habitants et de leurs habitudes, petites ou grandes. L’histoire aussi de ceux qui, dans le passé, firent d’elle un centre international prestigieux, sur les plans économique, politique et culturel. Par le travail de ses ouvriers, les espiègleries de ses gavroches en balade, ou par les ballets incessants exécutés par les tramways de la place Saint Lambert, Liège vit, respire. Menés par Gretry, le grand musicien, ami de Voltaire et de la France, les Liégeois – mais le savent-ils seulement ? – évoluent dans la chaleur, affective, spirituelle et matérielle, d’une cité aux mille grandeurs et possibilités…  
JEAN-CHRISTOPHE YU

 

Deuxième balade – 1996

Quarante ans plus tard, le fleuve a maintenu son cours, historique et légendaire. La ville s’est offerte un « lifting », parfois heureux, parfois outrageant. Mais de bonnes pierres témoignent encore de son charme séculaire. Pourtant, le citoyen ne flâne plus guère aux coins des rues. Son mode de vie est identique à celui d’autres villes européennes. Auparavant, il produisait, à présent, il consomme, pour autant qu’il le puisse. La « crise » a fait de lui un passager de la vie qui s’empresse de ne pas s’attarder. Bien des questions se posent et restent sans réponses. Demain, dans quarante ans, on fera les comptes… 
GEORGES YU

 

Cliquez ici pour découvrir la fiche du film 

 

La projection sera suivie d’une rencontre : Raconter nos rues

avec Jean-Christophe Yu, fils du réalisateur, Jim Sumkay, photographe, et Pascal Leclercq, poète

 


Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du 4 avril


Revue de presse